Les terrasses en bois

Que diriez-vous d’un bain de soleil ou d’un dîner entre amis sur une belle terrasse en bois ? Elles sont confortables, chaleureuses et présentent toutes les nuances de couleurs et de touchers.

Le bois, avec ses qualités et sa beauté naturelle, contribue à faire de cette pièce verte l’une des plus agréables. En caillebotis ou en longues lames, en bois européen ou exotique, tous les rêves sont permis. Mais sachez que suivant son utilisation, la construction sera différente.

Il existe deux techniques de construction de terrasses en bois.

Terrasse en lames

Les lames permettent de construire de vrais planchers. Elles ont de nombreux avantages : flexibles, elles permettent de rattraper facilement les différences de niveaux du terrain. Elles se remplacent facilement, par simple dévissage.

Leurs mises en œuvre se réalisent aussi bien sur une dalle de béton que sur un sol meuble.

Terrasse en caillebotis

Les caillebotis sont des dalles de bois pré-assemblées et préfabriqués en usine ou en atelier. Ils sont généralement préférés, pour leur assemblage facile et rapide, souvent réalisable par simple emboîtement.

Les longues lames permettent de s’adapter à toutes les formes de terrasse, alors que le caillebotis est plus pratique pour les espaces rectangulaires ou carrées.

Choix du bois

Tous les essences sont classées de 1 à 5, selon leur dureté et leur résistance aux agressions extérieures (intempéries, champignons…). Pour une terrasse, il faut, au minimum, un bois de catégorie 3. Le reste dépend de votre goût et de votre budget.

Il y a deux grandes familles :

  • les essences européennes (chêne, sapin, mélèze…) sont le plus souvent traitées par autoclave (imprégnées à cœur par mise sous pression et sous vide) pour augmenter leur résistance ;
  • les essences exotiques (bois africains, asiatiques ou sud-américains) sont imputrescibles, ils offrent, en plus de leur dureté, d’infinies variétés de teintes et de veines.

Technique de pose

Sur un support plat et stable (béton, carrelage, gravier stabilisé), les terrasses en lames ou caillebotis seront vissées sur des lambourdes. Un espace entre les lames est indispensable pour évacuer l’eau et laisser respirer le bois.

Combien ça coûte ?

Dans la grande distribution, il faut compter 30 à 50 euros le m2 pour les bois européens et 60 à 80 euros le m2 pour les bois exotiques. Dans les magasins spécialisés, le bois très haut de gamme, comme le teck de Birmanie, peut aller jusqu’à 300 euros le m2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *